La Playlist of le mois de Mars.

Publié le par PieRRe

 

Une fois encore, c'est une idée piquée à l'ami Guic'. Comme lui, j'ai eu envie de faire un panomara des différents trucs que j'écoute tout au long de l'année. Mon classement sera cependant beaucoup plus subjectif que le sien. N'utilisant pas iTunes, je n'ai pas de classement réel de ce que j'écoute le plus. Ce panomara sera basé sur ce que j'ai écouté sur les sites de stream, Gros Shark en particulier.

 

J'avais commencé un classement de la sorte pour le mois de février, mais comme je n'avais pas écouté beaucoup d'albums entiers, c'était un peu trop foutraque et long comme playlist. Du coup, je l'ai laissée au placard.

Le mois de mars, par contre, a été consacré à l'écoute d'albums entiers. D'où un classement qui se tient beaucoup mieux. Le réglement : 1 ou 2 titres pour les albums que je considère avoir le plus écouté au cours du mois dernier.

 

Baby Talk, Johnny Thunders & The Heartbreakers (L.A.M.F., 1977) / Personality Crisis, The NY Dolls (The NY Dolls,  1973) / Blank Generation, Richard Hell (Blank Generation, 1977)

 

LAMF.jpg   blank-generation.jpg   NY-Dolls.jpg

 

Tout ça, c'est un peu la faute des BB Brunes. En chroniquant leur album, j'ai été voir qui était Richard Hell. Ce qui m'a renvoyé vers les NY Dolls.

Ne connaissant pas du tout, j'écoute. Et là, la claque.Puis j'en parle à Guic', qui me dit : "te reste plus qu'à écouter Johnny Thunders". ce que je fis. Re la claque.

Moi qui apprécie moyennement le punk anglais 'Pistolien', je me trouve infiniment plus touché par ce punk New-Yorkais, beaucoup du rock 'n roll qu'on pourrait le penser à priori : du piano, des guitares qui sonnent 'rockabilly'... Une remarque cependant : la voix chez les Dolls, que je trouve un peu trop geignarde parfois. Trop proche de celle de Robert Smith, que je n'aime pas.

 

Venus, Television (Marquee Moon, 1977)

television.jpg

En nageant dans le punk new-yorkais, je me souviens de ce groupe, Television, dont un de mes camarades blogueurs avait vanté un des morceaux . Marquee Moon surement, mais je n'en jurerais pas. Je ré-écoute donc l'album. Subjugué par le son de la guitare.

 

 

 

Thirteen / The Ballad Of El Goodo, Big Star (#1 Record, 1972 & Radio City, 1973)

 

big-star.jpgQuand j'ai appris qu'Alex Chilton était mort, je me suis dit "encore un mec que je connais pas". En fait je connaissais.  Le 'One Hit Wonder' The Letters par The Box Tops, c'était lui. je cherche donc à écouter ce que faisait Big Star. A la première écoute, les premiers morceaux ne me captivent pas. J'abandonne. Et puis 1 ou 2 jours après, j'essaie à nouveau. Passé le début du premier album, j'ai encore l'impression de découvrir un truc génial beaucoup trop tard...

 

C'est donc en cet honneur que Big Star a droit à 2 titres. Comme une excuse pour la découverte tardive... 2 titres mélancoliques, 2 ballades.


Veiller Tard / Think, Fredericks Goldman & Jones (Du New Morning au Zénith, 1995)

 

Du-New-Morning-au-Zenith.jpgGoldman planqué au milieu de plein de légendes. Un concert dans un club de jazz de Paris. Juste pour montrer que ce mec là peut tout faire. Et que sur scène, il vaut n'importe qui, ou presque.

Un album que j'adore parce qu'il montre 2 facettes du groupe.

Side 1 : Rythm 'n Blues, ambiance acoustique.

Side 2 : Rock 'à la française', Michael Jones énorme à la guitare, grosse prestation, scène gigantesque. Et les Choeurs de l'ex Armée Rouge sur scène.

 

Diary of a Monk, VIOL (Welfare Heart, 2010)

 

VIOLJ'ai déjà évoque dans ces lieux le choc qu'a été l'écoute de son album. tout au long du mois de Mars. Je profite de cette playlist pour vous faire découvrir un autre de mes titres favoris.

 

 

 

 

Trasher, Neil Young & Crazy Horse (Rust Never Sleeps, 1979)

 

Young.jpg

Cet album m'avait été conseillé par Chtif, lorsque j'avais chroniqué Ragged Glory. J'y ai retrouvé les mêmes ingrédients : du bon grunge qui cogne. Et aussi quelques titres folk. Et comme je suis incapable de résister à l'harmonica du Loner, ce sont les titres acoustiques qui sont restés.

 

You ain't goin' nowhere, Rosanne Cash, Shawn Colvin & Mary Chapin Carpenter (Bob Dylan 30th anniversary celebration Concert, 1992)

 

30th-anniversary.jpgCe morceau, c'est une histoire de hasard. Je voulais écouter License to Kill. En cherchant ce titre, je suis tombé sur ce concert, donné pour les 30 ans de carrière de Dylan. Dedans, plein de gens bien (Tom Petty, Clapton, Kris Kristofferson, Stevie Wonder...) qui reprennent des titres du Zim'. Et au milieu de ces gens connus, un OVNI country. Un machin de 3 minutes qui donne envie de danser, de sauter, qui file la pêche.

Un morceau qui a tourné en boucle pendant très longtemps au mois de Mars.

 

Can I Kick It, A Tribe Called Quest (People's Instinctive Travels and The Path of Rythm)

 

ATCQ.jpgLe fondement du rap-jazz, parce que ça fait toujours plaisir. Encore un groupe découvert par hasard, il y 2 ans. Un morceau légendaire, issu de leur premier album, et fondé sur un sample de Lou Reed. Q-Tip (raaaaaaaaaaaaaaaah) et son flow posé sont à 2000 pieds de la putasserie commerciale de certains rappeurs US actuels.

 

(j'avoue la pochette est moche, on dirait du Def Leppard)

 

Kyrie Eleison, Jacques Higelin (Coup de foudre, 2010)

 

coup-de-foudre.jpgUne fois, j'ai vu Higelin en concert. Il (en)chantait Charles Trénet. A la fin, ne sachant plus quoi chanter, il a enfourché son accordéon et s'est mis à chanter des trucs à lui. Il devait être bourré, parce qu'il déblatérait des trucs incompréhensibles, genre: " comment ça, tu veux enculer mon Setter Irlandais?". Bref, ce mec est fou.

Et les albums des gens fous, c'est marrant à écouter. D'ailleurs, son nouvel album commence par un morceau un peu bizarre (Août put), qui laisse présager le pire quant à la suite de l'opus. Mais on assez vite rassuré. Cet album est génial, foutraque, bigarré. Pleins d'arrangements différents, des paroles incompréhensibles. Du bon Higelin, en résumé.


Big Ten Inch Record, Aerosmith (Rockin' The Joint, 2002)

 

rockin--the-joint.jpgIls sont en concert fin juin en France. Dans cet perspective, il était intéressant d'écouter leur dernière production live, afin de savoir ce que les vieux Toxic Twins étaient encore capable de produire sur scène. Et bien en enlevant les 2/3 souperies merdiques récentes, ça envoie encore du bois. Pour preuve ce morceau, qui montre qu'à 60 balais, avec un harmonica, un piano et une Les Paul on peut encore envoyer du rock 'n roll qui tâche.

 

 

Alors les jeunes, des avis, des remarques?

 

Publié dans Ma MuZik A Moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

diane cairn 29/04/2010 15:04


ahhhhh merci en recherchant Television sur youtube suis tombé la-dessus
http://www.youtube.com/watch?v=l4QZSDu1wx8&feature=related
que de bon souvenir d'il y a pres de 20 ans deja sur mtv 120 minutes


jerM 12/04/2010 14:11


Si t'aimes bien le son de la gratte de venus...
Tu retrouves un peu le même dans Camel (dont j'ai pas mal d'albums!


Antoine 11/04/2010 19:59


Neil Youg, c'est coool !


Guic' the old 09/04/2010 17:01


D'ailleurs ça me rappelle que je suis ultra à la bourre moi. Mais bon, le Net rame sévère à la maison, alors...
Au pire, le 20 ce sera publié.


Ska 09/04/2010 15:37


Tu veux des avis ?
Bah, je suis un fan de Jacques Higelin et je trouve que ce nouvel album est l'un des pires qu'il ait enregistré. Alors que Amor Doloroso, le précédent, avec la même équipe pourtant, était un de ses
meilleurs.
De fait, le studio n'est guère le fort d'Higelin, surtout depuis la deuxième moitié des années 80 où ses disques (à part sans doute Illicite) ne furent jamais à la hauteur de ses prestations
scéniques, souvent assez mal produits... Même sur scène, il y a quelques semaines à la Cigale, j'ai été déçu, l'ai trouvé un rien assagi. Mais peut-être était-ce juste ce soir-là.
Si tu ne l'as pas déjà fait, il faut absolument que tu écoutes le live à Mogador, quintescence de son génie intermittent...


PieRRe 10/04/2010 09:22



ska : j'ai jamais écouté un album d'higelin en éntier, du coup je peux pas trop comparer celui là aux autres. en lui même, il avait l'air bien ^^


mais je vais aller écouter le live en question.