Fuck Off...

Publié le par PieRRe

J'avais raison de ne point m'emballer.
Alain Souchon, J'ai perdu tout ce que j'aimais...

Sous mon pull-over, pas tranquille,
Ça fait boumboum, c'est pas docile.
Elle est partie faire du voilier
Avec ce grand crétin frisé.

{Refrain:}
J'ai perdu tout c'que j'aimais...
J'ai perdu tout c'que j'aimais.

Je traîne en souliers bicolores,
Paille et phosphore dans l'eau du port.
C'est une mélancolie banale,
Vodka orange et Gardénal.

{Refrain}

Tu vas pas rester là si tard,
Assis, à regarder la grande mare.
Laisse les camélias, le revolver,
C'est pas un décor bord de mer.

{Refrain}

Publié dans Moi

Commenter cet article

jerM 24/06/2008 14:43

Bon eh bien si j'en crois ce que je crois avoir compris, il ne faut pas insister... les sentiments ne semblent plus être là et faut savoir que tu as beau avoir toutes les qualités du monde, les sentiments sont ce qu'il y a de plus important.

Donc la phrase classique mais qui s'applique bien ici : continue ta route, et tu trouveras quelqu'un qui t'estimera à ta juste valeur.

Y'a plus qu'à continuer à vivre, c-à-d essayer de faire croître cette valeur chaque jour...