Ah Bah Merde Alors II

Publié le par PieRRe

Ike Turner est mort...

 

Le guitariste et chanteur américain est mort à 76 ans en Californie. Ike Turner était plus que l'ex-mari violent de Tina Turner. Il fondeike.jpg son groupe The Kings Of Rythm dans les années 1940 (par lequel passera Jimi Hendrix), et travaille ensuite comme découvreur : Elmore James, Howlin' Wolf etc. Il passe pour avoir écrit le premier morceau de rock n' roll de l'histoire : Rocket 88. C'est en 1960 qu'il forme avec une ancienne chorise le groupe qui a fait sa célébrité. Vous l'avez deviné, la choriste est la future Tina Turner et on change le nom des Kings Of Rythm en Ike & Tina Turner. Celle-ci est à l'époque une vrai chanteuse de R&B à la voix très rauque. Le premier morceau qu'ils sortent est un succès : A Fool in Love. Le groupe tourne beaucoup, à l'étranger aussi (premières parties des Rolling Stones). Dans les annnées 70, ils se tournent vers un registre plus rock afin d'acquérir une renommée internationale.

C'est en 1971 qu'est enregistré un live extraordinaire. Sur la scène de l'Olympia : Ike & Tina, The Ikettes, et The King Of Rythm. La prestation est énorme. De vrais chanteuses de R&B, voix rauques, profondes, loin de la putasserie commerciale que l'on connaît à Tina Turner de nos jours. Ike se montre un excellent guitariste : I Smell Trouble par exemple est un excellent morceau de Blues. Le set est surtout composé de reprises assez diverses : Beatles, Aretha Franklin, Johnny Lee Hooker. Les deux prestations les plus marquantes sont sans conteste Honky Tonk Women des Stones et Proud Mary de CCR : démarrage ultra-lent, pour que progressivement tout l'orchestre et les excellents Ikettes s'emballent. La prestation vocale de Tina Turner est tellement extaordinaire que j'en suis toujours pas revenu...

 

La suite de la carrière de Ike est moins réjouissante : violence conjugale, drogues, alcool, prison. Ces premiers album solos sont des échecs, et il ne reconnaîtra le succès que dans les années 90 après sa sortie de prison. Il venait d'ailleur de recevoir un Grammy Award pour son dernier album.

 

R.I.P, donc.

 

A écouter :

 

Live Olympia 71 : vinyle ou CD, deux versions différentes

Publié dans Fraichement Disparu(e)

Commenter cet article