La Rigueur, Dites-Vous?

Publié le par PieRRe


        Cela vous a peut-être échappé, mais il a été décidé en debut de semaine quelques modifications au niveau du salaire du Président de la République et du budget de fonctionnement de l'Elysée. Celui va maintenant être en effet fixé, et vérifié par des controleurs. Tous les fonctionnaires détachés de différents ministères pour travailler à l'Elysée seront désormais rémunérés sur le budget de l'Elysée et non plus par leur ministère d'origine, ce qui est une bonne chose selon le député PS René Dosière, spécialiste de ces questions. Quant au Président, son salaire va être augmenté, mais fixé par la loi, à partir de 2008. Les gens de l'entourage ont en effet remarqué deux problèmes. Premièrement, la rémunération actuelle du Président, aux alentours de 8000 € nets par mois, est inférieure à celle du premier ministre même fantoche (18 000 €) et celles des secrétaires d'état (13 000€ je crois). Deuxièmement, sa rémunération était bien inférieure aux autres chefs d'états européens, dont j'ai oublié les émoluements. Pour remédier à ce problème, la rémunération de notre chef d'état va être augmenté de 140%, pour passer à environ 19 000€ nets par mois.

Vous vous en doutez bien, si j'en parle, c'est que je ne trouve pas cela tout à fait normal. Alors où est le problème? Entendons-nous bien, je ne trouve pas normal qu'un secrétaire d'état touche plus que le chef d'état. Mon courroux se situe ailleurs. Ce que je trouve choquant, c'est que nous sommes entrés dans une période de rigueur: il va falloir travailler plus, payer plus cher les soins médicaux etc. Et dans le même temps, la majorité décide d'augmenter le président (UMP) de la République. Mais pas de 1.5% comme pour le SMIC, pour faire fasse à l'inflation. Non, 140%, directement. Plus du double, et d'un seul coup. Et pour quoi faire? Rien. Ici se situe se le deuxième point d'indignation. Le train de vie du président est entièrement supporté par l'état: bouffe, costumes, voitures, chaussures, tout. Il n'a pratiquement rien à sortir de sa poche, ce qui fait donc que sa paye, in fine, c'est de l'argent de poche. Et vous conviendrez que 19 000 € d'argent de poche par mois, c'est beaucoup. A l'heure où l'on dégage à coups de pompes des gens qui dorment dans la rue, où invente des franchises sur les médicaments, où le pouvoir d'achat diminue, c'est même choquant. A la rigueur, si toutes ses dépenses sortaient de son portefeuille, pourquoi pas. Mais là, il y a de l'abus je trouve. Enfin troisième point, pour ma part, je trouve même choquant que l'on parle de salaire pour un président de la république. Il me semble que c'est une fonction tellement symbolique, c'est tellement un honneur de devenir président, que percevoir un salaire pour cela, c'est pervertir l'essence de la fonction. Représenter les Français, être leur chef, parler en leur nom à l'ONU, à Bruxelles, avoir cette honneur, devrait suffir comme rémunération (étant donné que son train de vie est supporté par l'état).

 

Pour finir, ne voyez pas dans cet article une nième attaque contre le pouvoir en place juste pour le plaisir. C'en est certes une (une attaque), mais j'en aurais dit autant de Chirac ou d'un hypothétique chef d'état de gauche.

Publié dans Politique

Commenter cet article

Guic' the old 05/11/2007 18:10

J'entends par la la façon dont tu asinterprété mon premier commentaire.
Ce que je pense de cette affaire c'est que quitte à me faire baiser (et encore, c'est meme pas vraiment moi, du fait que je ne suis aps encore imposable), je préfère le savoir. C'est con, mais je préfère SAVOIR qu'il touche, en tant qu'indemnit", des milliers d'euros, meme si c'est indécent, plutot que de craindre en permanence un scandale d'etat du "president klepto" qui a tendance à piquer dans la caisse parce que les fins de mois sont difficile et qu'il faut refaire le double vitrage de l'Elysée.
Voilà pour ce qui me concerne.

Après, si on s'interesse à ta façon de traiter l'info (outre le fait que ta dernière phrase, je n'en crois mot), il y a toujours cette habille facon de jouer avec les chiffre qui m'amuse toujours: dire 140 % soit plus du double d'augmentation, c'est quand meme plus marquant que de dire "plus 10000 € par mois". Mais c'est un détail.

LE mieux c'est ton grand discours sur l'Honneur de représenter les Francais (surtout venant de toi qui honnit les symboles de la République commme tu l'as répété si souvent. Pas ici, mais en vrai.)Etre président, c'est pas être ciré, et, comme toute fonction républicaine, ca mérité un salaire, comme tout travail, et cela pour une raison simple: cette fonction t'empèche d'avoir un autre travail... Comme les députés, les ministres etc qui touchent egalement un salaire.
Et tu oublies par la même de rappeler pourquoi cette politique de rigueur: les échéances européennes. Il faut rentrer dans les critères financiers imposés par l'Europe, qui, si elle nous a attendu une fois, le fera pas 2 fois. Et c'est amusant de voir qu'on nous agite le spectre de 1995 exactement dans les memes circonstances qu'en 1995 (ou il fallait tenir aux critères pour entrer dans l'euro...). La différence c'est que cette fois, la rigueur a été clairement annoncée, pas comme en 1995/ 1997... Alors ca choque.

Dernier détail: tu sembles pas t'offusquer que, alors que les impots locaux viennent encore d'augmenter à Paris, Delanoë touche un salaire plus important que le Président... Pourtant l'Honneur d'être dirigeant de la plus belle ville du monde devrait suffire, non?

Guic' the old 05/11/2007 15:01

Les choses ne changet pas.... Toujours aussi premier degré.

PieRRe 05/11/2007 15:48

Qu'entends-tu par là guicard?

jerM 05/11/2007 11:23

toute escroquerie serait justifiable comparée à un footeux...

pyrox 04/11/2007 18:50

sauf que le salaire lui sert a rien, puisque le président n'a pas de frais

Coudzi 04/11/2007 15:35

Moui en même temps on se met au niveau de la moyenne européenne, et niveau responsabilités / image je pense que le salaire est largement mérité (comparé à un footeux).